Faisant partie de « La Costelle »

Le Verger Patrimonial

Sa vocation

Il a pour vocation de préserver les anciennes variétés, de multiplier celles-ci et de mettre à disposition greffons et sujets greffés, il a également un but pédagogique auprès des écoles et des touristes, il doit susciter l'envie d'entretenir et de planter des arbres fruitiers.

Les membres

À partir du mois d'avril suivant leur disponibilité, ils se réunissent un jour par semaine au verger.

Toute personne passionnée d'arbres fruitiers peut rejoindre le groupe du Verger Patrimonial en prenant contact auprès de l'association « La Costelle ».

Où est-il, ce verger ?

En prenant la rue de l'église, derrière le monument aux morts, un mur de pierres apparentes, une porte en fer forgé encadrée de deux colonnes de grès rose donnait jadis accès à un parc aux arbres remarquables, « la propriété de la maison Wald » ; aujourd'hui d'autres arbres remarquables font revivre ce lieu, les arbres fruitiers de nos ancêtres, on le nomme « le Verger Patrimonial ».


Rue de l'Église, le monument aux Morts
Derrière le monument aux Morts, le mur du Verger Patrimonial.
La porte d'accès au verger.

Historique

La protection des vergers autour des villages proposée par le PNRBV (Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges) et par le département des Vosges dès l'année 1995, sans oublier leur reconstitution après la tempête de 1999, ont conduit la commune de Fraize à créer un verger patrimonial ayant pour but de préserver les variétés anciennes de pommes, de poires de prunes du canton de Fraize et de ses environs, sous la responsabilité de l'association « La Costelle ».

Le 23 décembre 1995, par délibération, le conseil municipal de Fraize décide, dans le cadre de la loi d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire du 4 février 1995, de demander l'aide de l'Etat au titre du fonds de gestion de l'espace rural (FGER), pour la restauration d'un verger communal dans le jardin de la maison Wald (d'une contenance de 55,50 ares, ce dernier en friches après l'exploitation des arbres).

Les travaux de défrichage sont effectués à l'automne 1997. En mars 1998, achat de 9 pommiers pour constituer la première rangée : 3 achetés aux pépinières Laurent à Rosières-aux-Salines - 54110 (variétés Transparente blanche, Moulin et Saint-Nicolas) 6 aux pépinières Guy Bertrand à Bainville-aux-Miroirs - 54290 (variétés Rambour de Lorraine, Transparente de Croncel, Sainte-Anne, Reinettes dorées de Blenheim, de Gravenstein, et de Cuzy).

Le défrichage, fin avril 1998

Dans la même période, M. Roger Durand, alors adjoint au maire, est nommé responsable du verger alors appelé « verger conservatoire de Fraize ». Aidé de deux bénévoles, M. Daniel Quirin (jardinier à la commune de Fraize) et M. Jean-Marie Triboulot (alors en poste ONF à Fraize) parcourent le canton à la recherche de variétés anciennes et remarquables. Le bouche à oreille fonctionne car au 15 juin 1999, 119 francs pieds achetés aux pépinières Vaillant à Abbans-Dessous - 25320, sont greffés, 68 reprises. A l'automne 2000, 38 variétés sont en place et 76 fin 2002, dont 48 pommiers, 19 poiriers, 4 pruniers, 2 néfliers, 1 cognassier et 2 pollinisateurs identifiés sous leur nom vernaculaire (pomme Ménane, Caillou, Straïate, Rouge-jaune, etc.. ).

En février 2005, M. Roger Durand passe le relais à M. Daniel Berg, adjoint au maire de Fraize. Les arbres ont grandi et commencent à fructifier. Une sévère taille de formation s'impose, pour cela les membres du verger suivent le 25 février 2006 une formation sur la taille des jeunes arbres. Une journée de taille est organisée sur l'ensemble des arbres du verger sous le contrôle du spécialiste en arboriculture , M. Mario Pierrevelcin de l'école d'horticulture de Roville aux Chênes.

A l'automne 2006 commence l'identification des fruits.

En 2007, la taille de formation a été poursuivie sur l’ensemble des arbres, malgré un étayage hebdomadaire, de nombreuses branches trop chargées ont cassé sous le poids des fruits, de belles charpentières seront à reconstruire.

Contrôle et suivi hebdomadaire de la croissance des fruits.

Les premiers pommiers plantés ont donné un aperçu des futures récoltes, allant de 150 à 200 kg pour les variétés Moulin, St Nicolas et Reinette de Cuzy.

Un fruitier situé dans les caves voutées du presbytaire a accueilli la récolte afin d'observer par variétés leur conservation et étudier leur valeur gustative. Une grosse partie de la récolte est partie en jus de fruits.

L'art difficile de la photographie.

Nous avons réalisé de nombreuses photos de fruits pour chaque variété, ces photos ont contribué à réaliser le panneau de détermination des pommes avec notre ami Mario Pierrevelcin de Roville . Ce panneau de 120/250 cm est placé sous l’abri construit à l'entrée du verger. Il montre combien les pomme sont différentes les unes des autres et invite le consommateur à observer sa pomme avant de la croquer.

Le fonctionnement et la gestion de l'atelier de jus de fruits (pressage de pommes) nous ont été confiés. Une convention a été signée avec la commune de Fraize.

Une seule ombre au tableau, mais de taille, pour cette année 2007 : l'apparition dans la région du « FEU BACTERIEN ». On n’y croyait pas, mais il a bien été identifié par le service de la protection des végétaux de Nancy sur notre secteur ; des fiches de renseignements sont disponibles dans toutes les mairies concernées.

Le verger a pris la dénomination VERGER PATRIMONIAL, n'ayant pas la surface minimum d'un hectare pour avoir droit au titre de VERGER CONSERVATOIRE.

Détermination de la variété par les fleurs.
Détermination de la variété par les fruits.

De 2008 à ce jour, une fiche technique a été élaborée pour les variétés identifiées ; reste à les placer devant chaque arbre.

Il a été choisi une étiquette de grand format ( 21/29.7) afin d'y mettre un maximum de renseignements, sérigraphiée sur un plastique dur fixé sur un support métallique ; la Fédération des producteurs de fruits d'Alsace, nous a donné l'autorisation d'utiliser textes et photos de leurs superbes fiches, sous le N°01/15.12.2006.

La taille de formation et d'entretien s'est effectuée chaque année.

Le feu bactérien a causé la perte de 16 sujets, notamment des poiriers. Ceux-ci ont été remplacés par des variétés déjà identifiées.


Exemple d'étiquette.
L'étiquette sur son support.

L'abri

Un abri adossé au mur de clôture abrite le plan du verger mais aussi un panneau des différents critères d'identification des pommes.


Le mur pour la future collection d'espaliers.

Le mur côté cimetière servira de support dans les années à venir à une collection de formes palissées de pommes et de poires.

Une pépinière est mise en place pour recevoir les greffes des variétés à multiplier.

À ce jour, le verger Patrimonial de Fraize compte 79 arbres fruitiers dont :

Tableau des variétés identifiées au 1er mars 2016

Arbres identifiés
Par ordre alphabétique


















GENRES VARIÉTÉS N° DU RANG UTILISATIONS









couteau jus cuire tarte sécher


Pommiers Api 4 N°2 **







Banane 5 N°2 **

**




Banane 4 N°4 **

**




Belle fille de Salins 6 N°2 ** *






Belle fleur jaune 3 N°10 ***
** **




Bohnapfel 2 N°13 * ** *





Calville rouge 5 N°1 ** * **





Christklindler ( St Nicolas) 5 N°8 ** * *





Cloche 7 N°2 ** **
**




Court pendu 3 N°7 ** * *





Gewürtzluiken 2 N°1 ** * *





Moulin 1 N°10 *** ** ** **




Moulin 7 N°6 *** ** ** **




Pollinisateur 1 N°7








Rambour d'hiver 4 N°3 *
*** ***




Rambour de Lorraine 1 N°6 **
** **




Rambour Papeleu 5 N°7 ** **
**




Reine des Reinettes 2 N°2 ** *






Reinette de Burchardt 5 N°9
**
**




Reinette de Cusy 1 N°5 ***

**




Reinette Dorée de Blenheim 1 N°3

*** ***




Reinette de Grawenstein 1 N°4 ***
*





Reinette de Landsberg 4 N°9 ** **






Rouge de Lorraine 2 N°8 * ***






Sainte Anne 1 N°2 **
** *




Saint Nicolas( Christklindler) 1 N°10 *** ** ** **




Transparente Blanche 1 N°1 *
**





Transparente de Croncel 1 N°8 * * ** **




Vaucharde 2 N°5 * **
















Cerisiers Cœur de Pigeon 6 N°5








Griotte de Montmorency 6 N°1


















Mirabellier De Nancy 1510 ou 1725 4 N°12


















Quetschiers d'Alsace 2 N°4








Blanche de Lettricourt 2 N°9








Jaune de Lettricourt 4 N°11


















Poirier Sourelle Allongée 3 N°1


















Dossiers

Voici quelques dossiers fort intérressants.
Ils sont gratieusement à votre disposition par monsieur Mario Pierrevelcin, responsable du Verger Conservatoire de Roville-aux-Chênes et professeur à l'École d'Horticulture du même lieu (tous droits réservés).
En savoir plus.

Attention : Les fichiers étant volumineux, prévoyez un bon bout de temps pour leurs chargement...

© La Costelle. Dernière mise à jour le 21/04/2016 à 10:36 
▲     Retour haut de page     ▲