Les expositions présentées par « La Costelle »

Grande manifestation Journées d'Études Vosgiennes 2019 :
Fraize et la Haute Vallée de la Meurthe

Les JEV à la salle polyvalente
L'ambiance était studieuse

Créée en 1970, la Fédération des Sociétés Savantes des Vosges suscite chaque année l'organisation des Journées d'Études Vosgiennes dans une ville vosgienne différente, de la plaine ou de la montagne.

Cette manifestation (la 21e du genre) que La Costelle est fière d'avoir organisée cette année à Fraize, avec l'aide de la mairie qui a mis ses locaux et son mini-bus à sa disposition, a duré quatre jours, du jeudi 24 au dimanche 27 octobre à la salle polyvalente.

L'accès était libre et gratuit, comme son bar où l'on a offert brioche, café et jus de pomme (bien sûr) servis dans des gobelets réutilisables (sauvegarde de la planète oblige) portant les marques des JEV et de La Costelle. Chaque auditeur s’est vu remettre un dossier publicitaire sur la Haute vallée de la Meurthe.

On a compté plus de 830 visites.

L'accueil des sociétés membres de la fédération

Une quinzaine de tables avaient été installées avec des panneaux d'affichage tout autour de la salle de conférences, de sorte que les sociétés membres de la fédération puissent y présenter leurs activités, travaux et proposer à la vente leurs livres durant les pauses. On y a noté la présence de l'Association Entreprise & Culture en Lorraine, l'Association du Pays des Abbayes, l'Association des Amis du ban d’Étival, l'Association des Amis de la Vallée de la Cleurie, l'Association des Amis du Vieux Mirecourt‑Regain, l'Association de Sauvegarde des Mines d'Argent de La Croix‑aux‑Mines, l'Association Saône Lorraine, l'Association Optimage, la Société Philomatique des Vosges, la Société Lorraine d'Entomologie, la Société d'Histoire de Remiremont, la Société d’Émulation du département des Vosges, la Société des Anciennes Mines, la Société Edhisto, des Livres Régionaux Anciens... L'Office de Tourisme Intercommunal avait un stand central à côté d’une exposition des enfants des écoles de Fraize.

Les conférences

Les vingt-huit conférences prévues ont été passionnantes et seules deux défections de dernière minute ont été déplorées, sans influence réelle sur le déroulement de la manifestation qui s'est poursuivie sans à‑coup. Rappelons que les textes des communications seront publiés dans un an dans les Actes. Voici la liste de nos excellents conférenciers dans l'ordre de leurs présentations :

Jeudi 24 après‑midi Dominique HARMAND & Jacques LE ROUX Le rôle de la géologie et du climat sur la région de Fraize.
Éric TISSERAND Les Vosges et ses forêts privées :
l'exemple des forêts dites de "La Famille" dans la vallée de la Haute-Meurthe au XIXe siècle.
Alain CLAUDON Gestion des forêts publiques locales.
Fabien DUPONT & Gilles JACQUEMIN Extraordinaire richesse en insectes aquatiques des ruisseaux de la haute vallée de la Meurthe.
Jean-Yves HENRY Vivre à la ferme à la fin du XVIIIe siècle dans le ban de Fraize d'après les inventaires après décès.
Vendredi 25 matin Damien PARMENTIER La traversée des Vosges. Le passage du col du Bonhomme.
Yves BRUANT* Les seigneurs du ban de Fraize.
Michel STELLY Les Fermes du Roy, impôts, contrebande....
Francis PIERRE La Croix, mère de toutes les mines vosgiennes.
Jean-François MICHEL Un vosgien célèbre de Plainfaing, Jean Herquel (Herculanus) chanoine de Saint-Dié.
Samedi 26 matin Jean-Paul ROTHIOT La Révolution française à Fraize.
Pierre COLIN La vie quotidienne à la ferme dans le bassin de la Meurthe d’avant le 21e siècle.
Fin d’un mode de gestion de la terre venu des temps antiques.
Jean-Pierre DOYEN La vallée Géliot, l'industrie textile de 1835 à 1971.
Jean-Claude FOMBARON Violences et mouvements sociaux au début du XXe dans la Haute-Meurthe.
Gilles GRIVEL 70 ans de municipalité communiste à Plainfaing.
Samedi 26 après‑midi Marie GLOC Le regard de Gaston Save (1844-1901) sur les anciens monuments autour de Fraize.
François MAUBRÉ* Max Ingrand et ses vitraux à l'église de Fraize.
Jeannine RENARD* Raymond Voinquel, photographe des stars.
Marie-Catherine LAURENT* Robert Pommier, explorateur de la Terre Adélie.
Yvon BIDAUT* Le Bureau de Poste de Fraize au travers des marques postales.
Dimanche 27 matin Yann PROUILLET 1914-18, la guerre à Fraize.
Damien ACCOULON 1914-18, René Fonck, l'as des as, pilote vosgien.
Jean-Michel ADENOT 1940-45, La Résistance dans la région des Hautes Vosges.
Jean-Luc GOMEZ Le général François Ingold, une vie d’officier, d’administrateur et d’historien au service de la France.
Pierre LAURENT* & Jean‑Michel BOUZENOT Novembre 1944 à février 1945, la vie des hommes et des femmes au Valtin et au Thalet.
Les forces en présence au Valtin et environs.
Dimanche 27 après‑midi Christian LUTZ Restauration de l'orgue Callinet local, une réhabilitation au service de la vitalité d'un territoire.

À noter que six communications ont été le fait de membres de La Costelle, repérés par des astérisques, qui n’ont pas démérité.

Les visites du vendredi après-midi

À l'atelier de pressage
À la classe musée

À Fraize, un groupe d'une vingtaine de personnes a visité l'atelier de pressage de pommes en activité, est passé devant l'ancienne filature des Avelines, puis a traversé le quartier des écoles. Il s'est extasié devant la peinture en trompe‑l'oeil du pignon de l'ancienne école Chassard et Faivre et s'est replongé dans ses souvenirs lors de la visite de la classe musée. Le groupe s'est ensuite rendu à l'église où il a découvert les vitraux de Max Ingrand, l'orgue Callinet ainsi que l'architecture et l'histoire de l'édifice. Le parcours s'est terminé au verger patrimonial. Au cours de l'après‑midi, les journalistes TV de viaVosges ont procédé à quelques interviews que l'on peut (re)voir au quatrième chapitre Redécouvrir l'histoire du journal du 25 octobre 2019.

Au Haut Fer
Circuit des fermes

À Mandray, d'abord visite du Haut Fer. Deux groupes ont été constitués. Après une démonstration de sciage, le cheminement de l'eau a été suivi, depuis la vanne partage, jusqu'à l'étang-réservoir le long du canal d'alimentation. Le passage devant la roue a été l'occasion d'expliquer le principe de siphon qui amène l'eau sur la roue par le dessus, de montrer son fonctionnement et de parler de son entretien. La visite s'est poursuivie au sous-sol où fut découvert le mécanisme de transformation de mouvement composé d'engrenages, d'une courroie et de deux embiellages. Enfin visite de la salle d'exposition : techniques et objets d'architecture rurale.
Puis cuircuit des fermes de la Basse-Mandray. Une multitude de sujets évoqués le long du parcours : structure des bâtiments, matériaux et techniques de construction, modes d'occupation, transmission des biens et bien sûr le décor. Les nombreuses haltes sur le parcours ont été l'occasion d'expliquer les évolutions du décor et de la modénature au cours des siècles. Dans une ferme on a pu voir un placard de chauffe et sa taque in-situ.

Le musée
Galeries de mine

À la mine de La Croix, l'équipe de Gérard Mangel, ASMAC, a accueilli quarante-trois personnes dont la moitié ont été transportées par le minibus de la municipalité de Fraize, le reste en voitures personnelles avec covoiturage. Les visites de la galerie de mine Saint-Joseph, simultanément à celles du musée, qui présente une grande collection d'objets trouvés au fil de plusieurs décennies de recherches et le remarquable manuscrit de Henrich Gross, se sont succédées par groupes de dix personnes. Merci aux membres de l’association pour leur accueil professionnel et de grande qualité.



La Table Ronde

La Table Ronde
Ambiance studieuse jusqu'au bout

Le dimanche après-midi, une table ronde animée de main de maître par Philippe Cuny a réuni des acteurs de la vie locale à propos de l'avenir dans la vallée : Fabienne Picard, Céline Hanzo-Rouillon, Bernard Maetz et John Voinson.

On y débattit de : l'état des lieux, l'économie, l'attractivité, les paysages, la convivialité, les lieux de vie, les bistrots, les supermarchés... Du sens de l'accueil, de la fierté du territoire, de la remise en cause des paradigmes, de la transmission des savoir-faire, d'y croire, d'être en phase avec ses valeurs et ses convictions. Tout un nouveau monde à créer...



Le dernier échange

Pour terminer les JEV, Bernard MAETZ et Olivier THIL ont partagé leurs sentiments au sujet de la coopération intercommunale.

La clôture des JEV

Les prochaines JEV auront lieu dans un an à Bulgnéville, organisées par l'association locale "Bulinei villa" qui gère le site archéologique des vestiges gallo‑romains de Bulgnéville et dont Jean-Marc Lejuste est président. Enfin, Jean-François Lesné maire de Fraize, Christian Euriat président de la FSSV, Yves Bruant président de La Costelle, mais aussi Pierre Labrude et Jean-Pierre Husson, responsables à la FSSV de la publication des actes (prévue à Fraize fin août 2020) ont prononcé leurs allocutions de clôture.

Les repas

La salle des repas toute prête...

Pour faciliter la vie de ses visiteurs venant souvent de loin, La Costelle avait organisé vendredi, samedi et dimanche midi des repas (en tout 237) qui ont été servis dans la grande salle du CAM (Centre d'Animation Municipal), par nos amis du réputé restaurant fraxinien "la Table Gourmande". L'option boissons libres ayant été retenue, chacun est allé se servir en toute simplicité et à volonté aux BIBs de vin rouge, blanc et de jus de pomme.

La soirée festive du samedi soir

La soirée POINT D'ORGUE a débuté à l'église par une petite exposition suivie d'un concert d'orgue donné par Jean-Louis Salaignac, l'organiste titulaire. Puis après un apéritif offert par La Costelle, les convives inscrits ont apprécié le repas servi par le même restaurateur. L'animation de cette soirée a été assurée par le bien connu Jean-Marie Antoine de Fraize et son Dixie-Land-Swing-Band, et pour finir, Francis Tabary est arrivé comme par magie pour nous présenter quelques-uns des tours qui lui ont valu d'être sacré Champion du Monde de la spécialité.

Les hôtes de marque

Jacques Géliot

Parmi les visiteurs, on a particulièrement remarqué la présence de monsieur Jacques Géliot, arrière-arrière-arrière-petit-fils de Nicolas Géliot, fondateur de l'empire industriel que l'on sait. Venu tout spécialement d'Eure-et-Loir, il a passé trois jours complets avec nous et a manifesté beaucoup d'intérêt pour toute l'histoire de la vallée et de sympathie pour tous les gens qui ont discuté avec lui.

On a aussi noté la présence de monsieur Bernard Didierjean, fraxinien à mi-temps, qui a très bien connu le général Ingold (sujet d'un exposé) dont la famille a été très proche de la sienne.




L'environnement

Le soleil matinal a perturbé les projections
Martial Petitdemange aux commandes de la régie face aux si gênantes fenêtres

Pour que les JEV se passent dans les meilleures conditions, il fallait que la salle polyvalente soit disponible, autrement dit il fallait une période de congés scolaires, d'où les dates retenues. La projection de diaporamas dans la journée nécessitant la pénombre, la municipalité avait procédé à l'installation de rideaux noirs le long de la verrière de la façade ouest. Il était malheureusement passé inaperçu que le matin, le soleil pouvait entrer à flot par les fenêtres de l'est. Il a donc fallu le vendredi matin que nos amis de la régie se démènent durant la pause pour tenter d'intercepter le soleil incident avec des rideaux noirs, mais sans grand succès, les fenêtres responsables étant situées trop haut. Les services techniques de la mairie, débordés, n'ont pu intervenir et le samedi matin, il a fallu appeler un fraxinien dégourdi, Éric Balthazard qui, accompagné du conseiller municipal Judicaël Ferry, a pu accéder aux coupables fenêtres et les obscurcir à l'aide de baches opaques. Les JEV étaient sauvées !

Quant à la régie, que dire sinon que Martial Petitdemange et son acolyte Gilles Petit, représentants de l'association de Saulcy-sur-Meurthe ADPS evenements, furent très professionnels et ont assuré les meilleurs sons et images possible. C’est en partie grâce à eux que l’organisation de nos JEV a été autant félicitée.

Les JEV à Fraize sont maintenant du passé

Pour retrouver le détail des ces magnifiques journées, consultez la présentation et le programme.

Notez que l'an prochain, les JEV se dérouleront à Bulgnéville.

La Costelle contactera tous ses visiteurs (ceux dont elle a les coordonnées) à l'occasion de la publication des Actes, probablement fin août 2020. Ce sera un recueil de plusieurs centaines de pages contenant les textes de toutes les communications qui ont été présentées.

APPEL À TOUS : nous manquons cruellement de photos. Si vous en avez fait, merci de nous contacter à lacostelle@lacostelle.org.

Nota : Toutes les photos sont de La Costelle, des visiteurs, conférenciers et d'Internet pour la mine à La Croix.

© La Costelle. Dernière mise à jour le 07/11/2019 à 13:56 
Logo de la Société Philomatique des Vosges Logo de la Fédération des Sociétés Savantes des Vosges