Les célébrités honorées par « La Costelle »

Raymond Voinquel

Biographie

La maison natale de Raymond Voinquel,place Demenemeix à Fraize.
La plaque commémorative apposée sur la maison natale à l'initiative de l'association 
                         « La Costelle » 
Raymond Voinquel : autoportrait 1938.Photo Raymond Voinquel ©Ministère de la culture - France.

Arrière-petit-fils d'un dessinateur des ateliers de l'imagerie d'Épinal, Raymond Voinquel naît à Fraize, dans les Vosges, le 11 janvier 1912, de Georges Voinquel, boucher et Augusta Saleur qui résidaient place Demenemeix. Il fréquente l'école communale jusqu'en 1921, après quoi il entre comme interne à l'école privée Saint-Joseph à Dijon, puis au collège privé La Malgrange à Nancy en 1925-26. Pour sa communion en 1925, on lui offre un appareil photographique duquel il tire ses premiers clichés. Ses parents se séparent en 1927 et il suit sa mère qui s'installe à Paris. Il fait d'abord la plonge à La Coupole, avant d'en être le chasseur. Il fait de la figuration dans plusieurs films et, en 1930, il rencontre son premier modèle : Adolphe Menjou. Il fait avec lui sa première photo d'acteur devant Le Majestic.

La même maison, de nos jours, sur laquelle on distingue la plaque entre fenêtre et porte gauche.

Adolphe Menjou est en train de tourner aux studios de Joinville dans le film de Jean De Limur : « Mon gosse de père ». Voinquel va le voir sur le tournage. C'est là qu'il rencontre le photographe Roger Forster (dont il dit qu'il «a créé ce métier») qui l'engage comme assistant. Ainsi, avec son appareil 20X30 il fait des photos après le tournage des scènes. Passionné par le dessin et la peinture, il se mêle à la bohème du monde du spectacle. Son talent de portraitiste, son sens de l'éclairage, imposent rapidement Voinquel comme un grand photographe de cinéma, et sa carrière ne cessera d'être marquée par de prestigieuses collaborations. Il travaillera de 1931 à 1977 sur plus de cent soixante films, avec les plus importants réalisateurs français et étrangers : Jean Renoir, Alfred Hitchcock, Sacha Guitry, Jean-Pierre Melville, Jean Cocteau, Joseph Mankiewicz, Max Ophuls, Luis Bufiuel, Marc Allégret, Anatole Litvak, Marcel Carné, Sidney Lumet. Raymond Voinquel a constitué, tout au long de ces années, une collection de portraits des plus grandes stars du cinéma, de Gary Cooper à Alain Delon, d'Arletty à Michèle Morgan et Erich von Stroheim.

Le mur dédié à Raymond Voinquel à la bibliothéque municipale de Fraize.
				 Noter au centre, sous verre, la chambre photographique qu'il utilisait. 
				 C'est un don fait par ses héritiers, notamment madame Claude Barbe, à l'association « La Costelle ».

Photographe de plateau sans cesse sollicité, Raymond Voinquel n'en a pas moins produit une œuvre riche et variée qui dépasse largement le cadre du cinéma. Portraitiste au studio Harcourt où il travaille pendant la Deuxième Guerre mondiale en obtenant le privilège de signer ses clichés, il s'exerce quelquefois à la photographie de mode et mène parallèlement, au fil de ses promenades parisiennes ou de ses voyages, une recherche sur le paysage, en particulier sur le paysage nocturne nimbé d'une atmosphère mystérieuse. Amoureux du beau, Voinquel développe par ailleurs sur le corps masculin une vision moderne qui fait de lui le précurseur de nombreux photographes contemporains.

Il reçoit à Cannes, en 1988, le grand prix de la photographie de cinéma. La même année, les éditions Nathan lui consacrent un ouvrage désormais épuisé. Une exposition conçue par Paris Audiovisuel en 1993 est accompagnée d'un catalogue qui lui rend hommage. À sa mort à Paris en 1994, l'État acquiert l'ensemble de son fonds photographique et en confie la conservation ainsi que la diffusion à la mission du patrimoine photographique.

Il décède à Paris le 15 juillet 1994.

Bibliographie

Expositions

Invitation à l'exposition à la mairie de Fraize.
Couverture du livre de l'expo.Raymond VoinquelLes acteurs du rêveéditions du patrimoine, Seuil.

Du 26 septembre 1997 au 4 janvier 1998 a lieu à l'hôtel de Sully, Paris IVème, une exposition de la Direction du Partrimoine, Mission du patrimoine photographique, Ministère de la Culture et de la Communication : Raymond Voinquel - Les acteurs du rêve. À l'occasion de la présentation de l'exposition, les éditions du Patrimoine et les éditions du Seuil publient : Raymond Voinquel - Les Acteurs du rêve.

Du 19 septemble au 4 octobre 1998, l'exposition ci-dessus est présentée dans la salle des fêtes de la mairie de Fraize à l'initiative de l'association « La Costelle ».

Liens Internet

Une recherche sur le nom de Raymond Voinquel fait apparaître de nombreux sites dont les deux principaux sont :

Site dédié, avec de nombreuses photos.

Site dédié, avec filmographie.

Quelques photos

Jean Gabin, 1949.Photo Raymond Voinquel ©Ministère de la culture - France.
Daniele Darrieux, 1939.Photo Raymond Voinquel ©Ministère de la culture - France.

Jean Cocteau, 1942.Photo Raymond Voinquel ©Ministère de la culture - France.
Edwige Feuillère, 1947.Photo Raymond Voinquel ©Ministère de la culture - France.

Gary Cooper, 1957.Photo Raymond Voinquel ©Ministère de la culture - France.
Audrey Hepburn, 1956.Photo Raymond Voinquel ©Ministère de la culture - France.

Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© La Costelle. Dernière mise à jour le 12/01/2013 à 09:13 
▲     Retour haut de page     ▲