Les célébrités honorées par « La Costelle »

Les curés de la Paroisse

Cette liste récapitulative est tirée des recherches effectuées par le regretté abbé Michel Caël et de Victor Lalevée.

Nota : Il nous manque les photos des curés Toussaint, Zerringer, Petitnicolas et Géhin. Si vous en avez une (aussi mauvaise soit-elle), nous vous serions reconnaissants de nous la communiquer. Elle serait naturellement rendue après copie. Merci.

Époque
Durée
Curé Commentaires Époque Vicaires
Administrateurs
1307 FERRY

Première apparition historique de la Paroisse de Fraize.

C'est le chapitre qui est le curé primitif.

FERRY est vicaire perpétuel, mais le titre de curé est toléré.

   
  ?      
XVème siècle GRANDIDIER      
  ?      
1562-1567
5 ans
Pierre CLEVICI

En 1562, le chapitre refusa le traitement du curé de Fraize qui ne gardait pas résidence car il demeurait à Deuville, près de Lunéville.

   
1567 Jean PRÉVOST

Il a été mêlé à une affaire de sorcellerie en 1571. (Il a courageusement pris la défense d'une femme de la Costelle accusée de sorcellerie et condamnée au bûcher.)

   
  ?      
? Nicolas GÉRARDIN

Décédé en 1638

   
1638-1643
5 ans
Claude GÉGOUX

Sa nomination est contresignée par l'historien Jean RUYR, chanoine de Saint-Dié.

   
1643 Pierre RICHARD

Il est nommé par le chapitre de Saint-Dié "nublius diocesis", et il reçoit ses lettres de provision de URBAIN VIII.

   
1649 Gérard du HABAY

En 1649, Gérard Du HABAY, curé de Fraize, résigne sa cure en faveur d'André GÉRARDIN, curé de la Croix-aux-Mines, dont il prend la place.

   
1649-1655
6 ans
André GÉRARDIN

Il est nommé par INNOCENT X.

Nota : En 1654, apparaît le nom de Claude VANON, maître d'école.

   
1655-1660
5 ans
Éric COTTE

Il réside à Mandray où il se trouve présent à l'érection de cette paroisse en 1667.

   
1660-1667
7 ans
Jean CORDONNIER

Il réside à Mandray. Il est parfois suppléé par POUPART ou Fr. BONAVENTURE.

La Confrérie du St Sacrement compte 60 membres en 1667.

En 1667, érection de la paroisse de Mandray. Le premier curé en est Louis de BARITON.

1664 POUPART (chanoine de Saint-Dié)
1665-1668 Fr. BONAVENTURE (du couvent de Raon)
1668-1675
7 ans
François PADOUX

Chanoine de St-Dié - Écolâtre du chapitre.

   
1675-1676
1 an
 

Charge occupée par deux administrateurs :

  • Frère Grégoire de St Mathieu
  • Frère Marc de la Résurrection
   
1676-1697
21 ans
Philippe Ch. GUENAULT

De Ste Marguerite. Curé de Neuve Église, il devient administrateur de la Paroisse de Fraize de 1667 à 1678.

En 1678, il devient curé de Fraize jusqu'en 1696. Docteur en théologie, chanoine, il fut anobli en 1696.

Sous son administration, en 1680, l'église est reconstruite (4 cloches)

En 1689, érection de la Paroisse du Valtin

GUENAULT se retire sur place en 1697, à Fraize, où il meurt en 1708. Il est inhumé dans le chœur de l'église.

1680 Jean GÉRARD (curé provisoire)
  Michel du St ESPRIT, carme de Baccarat
1694-1697 François PERROTEY (de Fraize), curé provisoire
1697-1725
28 ans
Blaise PERROTEY
(1673-1725)

Originaire de Fraize. Fils de Blaise et de Jeanne GRANDCOLIN.

Ordonné à Bâle en 1691. Chanoine senier de l'église de ST-Dié. Docteur en théologie, official, protonotaire apostolique, il est vicaire général en 1720.

Il fut inhumé sous le Grand Christ à l'intérieur de l'église.

En 1705, institution d'un Vicariat et construction de la maison appelée "Vicariat" qui était devenue au moment de la Révolution une maison pour les prêtres nés à Fraize et retirés.

Avant de mourir, Blaise PERROTEY institua à ses frais un second vicaire, pour desservir la chapelle de Plainfaing (très souvent desservie par des religieux).

1707 Claude RENARD
1710 ADAM
Blaise PERROTEY (neveu)
1715 N. HOUSSEMAND (de Fraize), décédé en 1768, il fut inhumé à droite de la grande porte de l'église
1725-1779
54 ans
Jean-Baptiste FINANCE
(1698-1779)

Chanoine, official, pro-vicaire général, licencié en théologie, il demeure curé de Fraize durant 54 ans.

Il mourut en 1779 et fut inhumé à l'église, à droite de la grande porte.
Sa mère était morte à Fraize en 1731.

La fonction de second vicaire était très souvent tenue par des religieux :

  • 1725 Frère Ange de St Joseph, carme de Baccarat
  • 1737 Frère Éric, capucin
  • 1750 Frère Henri DOLET, cordelier
  • 1769 Frère Joachim, capucin
1729 DROUËL
1750 Jean LÉONARD
1759 Nicolas FERRY (mort à 26 ans)
1762 Ch. N. MICHEL
1765 J. N. SIMON
1765 J. B. FREDERIC
1769 R. SCHMITT
  ÉTIENNE
1774 J. N. MAFFIOLY (devint curé de Plombières)
1779-1793
14 ans
Nicolas VICHARD

Incendie de l'église le 6 février 1782.

Reconstruction en 1783 par Joseph CUNY de Scarupt.

En 1783, érection de la Paroisse de Plainfaing dont le premier curé est Michel THIEBAUT.

En 1791, Nicolas VICHARD signe la Constitution Civile du Clergé, ainsi que le vicaire Jacques Nicolas DOMINIQUE. Celui-ci se rétracta et se réfugia en Suisse. VICHARD était toujours hésitant. En 1793, il se cacha, se considérant toujours comme curé de Fraize.

Il disparut de la circulation en 1795.

1780 VAUDECHAMP
1781 de St-Mihiel, SB HAXAIRE
1782 SB HAXAIRE, LAROCHE, MARTIN
1787 D. THIEBAUT
1788 Joseph JACOPIN
  Jacques Nicolas DOMINIQUE
1793-1796
3 ans
Georges RENARD

Né à Doncières le 25 juin 1763, ordonné en 1787, vicaire à St Martin de St-Dié.

Il prête le serment et devient vicaire épiscopal de l'évêque MAUDRU en 1791.

Bientôt il est ministre du culte à Plainfaing et à Fraize, mais il va résider à Ste Hélène puis à Doncières avec le titre de curé de Fraize.

1794-1798 Jacques PIERSON, cordelier
1796-1800
4 ans
Jean-Nicolas VINCENT

Né à Plainfaing, vicaire d'Orbey. Il est ensuite ministre du culte à Plainfaing et à Fraize.

À Fraize, il prête serment. Il reçoit de ses paroissiens une attestation comme quoi il se conforme aux décadis et il s'engageait à les observer.

  DROUËL, administrateur
1802-1832
30 ans
François PIERROT (1761-1854)

François et Dominique PIERROT étaient frères, originaires de Valfroicourt.

François devint vicaire à Corcieux où il prêta serment avec restriction et devint curé-doyen de Fraize à 41 ans.

Son frère Dominique était avant la révolution Directeur des Religieuses de Rambervillers (Bénédictines). Il refuse de prêter serment et fuit en exil. En 1802, il devient vicaire de Fraize (il a 55 ans) et y meurt en 1831.

En 1832, François devient chanoine titulaire.

En 1803, François PIERROT bénit les trois cloches pour l'église.

Les deux frères sont inhumés à Fraize

1802-1831 Dominique PIERROT
1831-1832 IDOUX
1832-1867
35 ans
Jean-Victor MICHE
(-1867)

Né à Bruyères.

Translation des reliques de St Blaise (1840)

Sa charité, sa bonhomie l'ont rendu légendaire.

Vicaire à Rambervillers, curé de Vomécourt, curé de Moyenmoutier, puis curé de Fraize.

Décédé à Fraize le 1 avril 1867.

1832 MICHE (frère)
  MATHIEU
  ALIZON
  FLORENT
  MICHE (neveu)
  LAMBERT
1867-1893
26 ans
Jean Georges TOUSSAINT
(1809-1893)

Jean Georges TOUSSAINT est né à Taintrux le 10 avril 1809 et a été ordonné en 1834. Il devient curé de Rothau la même année.

1837 Curé de la Bourgonce.

1841 Professeur de dogme au Grand Séminaire.

1847 Curé provisoire de la Baffe (paroisse nouvellement crée).

1848 Curé de Provenchères.

1865 Chanoine honoraire.

1867 Curé de Fraize. Il s'occupe d'écoles libres et de la reconstruction de l'église.

1867-1893 TOUSSAINT (neveu)
1893-1921
28 ans
Constant PARADIS
(1837-1921)

Né à Schirmeck le 30 mai 1837, ordonné le 30 mai 1863. Vicaire à Plainfaing puis à Rambervillers en 1867.

1870 Curé de Domevre-sur-Durbion.

1880 Curé d'Étival. Curé doyen de Fraize le 24 juin 1893.

Il est fait chanoine honoraire le 1 janvier 1906.

En septembre 1914, la cure est détruite par un obus incendiaire. À peine reconstruite, il y meurt le 21 juin 1921.

1893-1898 JACQUOT
1898-1900 BASTIEN
1900-1902 G. JEANPIERRE
1902-1907 Ernest BRIOT
1907-1921 H. KLEIN
1912-1914 CHRISMENT
1913-1914 HUGY
1921-1943
22 ans
Léon PETITJEAN
(1873-1943)

Né le 4 décembre 1873 aux Granges de Plombières, ordonné le 12 juin 1897. Vicaire à Neufchateau, curé de la Neuveville-s-Chatenois.

1909 Curé de Pouxeux.

1921 Curé doyen de Fraize.

1931 il est nommé chanoine honoraire.

Décédé le 15 décembre 1943.

Il resta sans vicaire pendant un certain temps à cause de la seconde guerre.

Passionné par les combats qui se sont déroulés en Août-septembre 1914 de part et d'autre des cols de Mandray et des Journaux, il rédige un opuscule à ce sujet intitulé : « LA GUERRE AUTOUR DE FRA1ZE en Août et Septembre 1914 », publié en 1929 à l'Imprimerie Coopérative, 14, rue des Forts à Épinal sous le nom de A. PETITJEAN.

10921-1922 LITAIZE
1922-1925 Émile MATHIEU
1925-1930 Léon MUNIER
1930-1934 A. DIDELOT
1934-1937 Victor FRAYARD
1937-1939 Charles JEANROY
1944-1951
7 ans
Léon MUNIER
(1898-1979)

Né le 18 janvier 1898 à Uzemain, ordonné l 16 juillet 1925.

Vicaire à Fraize en 1925, puis curé de Beaufremont en 1930 curé du Tholy.

Curé de Fraize en 1944. Chanoine. Il fait remplacer les vitraux détruits à la libération de Fraize en novembre 1944 par Max Ingrand (1949). L'évêque, Mgr Brault, bien qu'opposé au style du maître verrier procède tout de même à leur bénédiction.

1951 Curé de St Martin à St-Dié puis curé de Bulgnéville.

Il se retire à Charmes, puis à la maison St Pierre Fourrier de St-Dié où il meurt le 6 novembre 1979.

1943-1944 LUTHRINGER
1945-1948 Joseph MARQUAIRE
1949 Lucien CHRISTOPHE
1949-1952 Jean SAUFFROY
1951-1960
9 ans
André ZERRINGER
(1903-1984)

Né au Ventron le 22 avril 1903, ordonné le 1 avril 1933.

1933 Vicaire à Neufchateau.

1936 Curé de Godoncourt

1945-Curé doyen de Brouvelieures.

1951 Curé doyen de Fraize.

1960 Curé de St Élophe.

1983 Membre de l'équipe sacerdotale de Domremy.

Décédé à Domremy le 16 août 1984, inhumé à St Élophe.

1952-1953 Eugène THAL
1953-1955 René BERTHOLIN
1955-1959 Gilbert HOEHNEN
1959-1964 René GERBER
1960-1967
7 ans
Louis PETITNICOLAS
(1909-1990)

(Pierre Marie) Louis est né à St-Dié en 1909, ordonné en 1934.

1934 Vicaire à St Antoine d'Épinal.

? Curé de la Petite-Raon.

1960 Curé doyen de Fraize.

1967 Curé de Rochesson.

1977 retiré à Charmes puis à St Pierre Fourrier où il est décèdé le 7 décembre 1990.

1964-1965 Piétro MANZONI
1965 André ROMARY
1967-1983
16 ans
René DIDIERLAURENT
(1923-)

Né en 1923 à La Bresse, ordonné en 1952.

1952 Vicaire à Gérardmer.

Curé de Attigneville.

1964 Équipe sacerdotale du Val d'Ajol.

1967 Curé de Fraize au sein de l'équipe sacerdotale de la Haute-Meurthe (Fraize, Plainfaing, Clefcy, Anould, St-Léonard). Associé à la Mission de France.

Devient curé auxiliaire de Ste Marguerite & Kellermann en juillet 1983.

Il quitte Fraize en septembre 1983.

   
1983-1999
16 ans
Michel CAËL
(1937-1999)

Né le 27 février 1937 à Bertrichamp (Mthe & Mlle), ordonné en avril 1965.

1965 Vicaire à Gérardmer.

1968 Équipe sacerdotale de Golbey, associé à Mission de France.

1974 Prêtre ouvrier. Équipe de la Haute-Meurthe, responsable de la Pastorale Ouvrière.

1974 Curé de Plainfaing.

1983 Curé de Fraize. 200 as après la séparation des paroisses, Fraize et Plainfaing sont à nouveaux réunies.

Décédé dans les derniers jours de décembre 1999.

1985 Jean-Marie GEHIN, résident à Fraize. Aumônier départemental A.C.E.
1999-2001 Jean-Marie GEHIN

Intérim.

   
2001- Jean-Marie CUNY
(1934-)

Né le 20 juillet 1934 à Gérardmer.

Ordonné prêtre à Paques 1960.

1965 Vicaire à Thaon-les-Vosges.

1971 Équipe sacerdotale du Rabodeau. Curé de Moyenmoutier.

2001 Arrivée àbla Paroisse Notre Dame du Val de Meurthe. Il est responsable de Fraize, Plainfaing et le Vatin.

C'est le curé actuel.

   
Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© La Costelle. Dernière mise à jour le 12/01/2013 à 09:13 
▲     Retour haut de page     ▲