Les monuments remarqués par « La Costelle »

La Cheminée des Avelines

Histoire

Elle a fumé près d'un siècle...

Nota : Il existait un tissage que Gustave Haussmann avait construit en 1888, un peu plus bas vers les Aulnes. La Société Géliot l'avait racheté en 1895. On remarque encore le mogramme GH qui orne la marquise de la maison directoriale au 20 de la rue des Aulnes.

La cheminée a été construite par Nicolas Géliot en 1891, en même temps que la filature de la rue des Aulnes, au lieu dit « Les Avelines ». Elle évacuait les fumées noires dégagées par la chaudière à charbon de la machine à vapeur de 1200 CV, moteur principal de l'usine.

Suite à la disparition de l'industrie textile dans la vallée, la cheminé a continué de fumer jusqu'en 2006, car la société Malora-Simeuble qui a occupé une partie des locaux brulait dans la chaudière ses déchets



De nos jours

La cheminée en situation.

Cette cheminée dont qui mesure 67 mètres de haut reste la plus haute des Vosges, voire de tout l'est de la France. Presque toutes ses consœurs ont été abattues pour des raisons de sécurité, faute de pouvoir être entretenues.

Par tous les temps, elle domine la vallée.

Au milieu des bâtiments industriels dont les toits en dents de scie (cheds) tombaient en ruine, et dont certains vont être abattus, elle se dresse fièrement, symbole du passé industriel de la vallée, et nos édyles ont entrepris de la préserver.

Parmi les projets étudiés, malheureusement abandonné, le plus prometteur consistait à équiper sa base d'une turbine électrique pour exloiter son formidable tirant d'air. L'électricité produite aurait pu payer son entretien...


Ce qu'on ne veut pas voir : sa destruction, comme celle des Faux en 1998.

L'avenir

En 2012, d'importants travaux de restaurations de la friche industrielle ont été effectués. Les toitures ont été restaurées ou déblayées, ménageant une superbe esplanade centrale. Le Pôle Éco-Construction s'est installé, et des entreprises impliquées dans l'éco-construction devraient s'installer dans les nombreux locaux vacants. En 2016, les travaux devant assurer la pérennité de la cheminée sont en cours...


Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© La Costelle. Dernière mise à jour le 27/06/2016 à 15:50 
▲     Retour haut de page     ▲