Les célébrités honorées par « La Costelle »

Jean Weber (1916-2007)

Jean Weber

Jean WEBER est né à Fraize le 30 juin 1916, en pleine 1ère guerre mondiale, dans une famille modeste.

Il fréquenta l’école primaire de garçons, puis le Cours Complémentaire de Fraize jusqu’en 1933.

À cette époque il fut admis à l’École Normale d’instituteurs de Mirecourt et c’est à sa sortie qu’il fut, en 1936, nommé au Cour Complémentaire de Raon-l'Étape en tant qu’instituteur adjoint.

Incorporé en octobre 1937, pour son service militaire, au 170ème Régiment d’Infanterie à Épinal, il suit à Saint-Maixent les cours d’officier de réserve et en sort comme aspirant pour être affecté au 3ème Régiment de Tirailleurs Marocains. C’est dans cette formation que la guerre le surprend.

En mai 1940 son unité au front, se bat courageusement sous le feu de l’ennemi.

Grièvement blessé à Le Quesnoy (59) le 21 mai 1940, fait prisonnier, il est rapatrié, en tant que grand blessé, pour être soigné à l’Hôpital militaire de Neuilly sur Seine, et c’est à ce titre, ainsi que pour ses faits d’armes, qu’il reçu la Croix de Guerre avec Palmes et fût nommé Chevalier en 1941, puis Officier en 1958 de la Légion d’Honneur.

Rendu à la vie civile, il fut de nouveau nommé au Cours Complémentaire de Raon-l'Étape, où il exerça d’octobre 1941 à octobre 1942, et c’est à cette dernière date qu’il prit un poste au Cours Complémentaire de Fraize qu’il avait quitté comme élève en 1933.

Dès son retour à Fraize, il milita dans la Résistance. Il fut chargé du Service du Renseignement de l’Organisation de la Résistance de l’Armée (O.R.A.). Il fut l’adjoint du Colonel Yvan EHKIRCH (responsable départemental des Vosges), du Capitaine Henri MISTLER (chef local du secteur A, région C), et membre du comité de libération de Fraize. Pour ses actions, il reçu la Croix du combattant volontaire de la Résistance.

Le 1er décembre 1944, requis à titre civil par le Gouvernement Provisoire de la République pour remplir les fonctions d’Administrateur provisoire chargé d’assurer l’administration de la commune de Fraize, il eût à accomplir cette tâche dans les conditions extrêmement difficiles tant de ravitaillement et de mises hors d’eau des habitations, que d’accueil des habitants des localités environnantes sinistrées.

L’action qu’il mena en ces circonstances lui valut les félicitations officielles de Monsieur l’Inspecteur d’Académie et du Conseil Municipal.

Il fit partie de cette Assemblée du 25 octobre 1947 à fin décembre 1954 et occupa le poste de premier adjoint au Maire du début de cette période au 5 mai 1953.

Il fut directeur de l’école primaire et du Collège de Garçons de Fraize de 1960 jusqu’à sa retraite en 1970.

Il fut Maire de Fraize de 1977 à 1983.

L’activité de Jean WEBER se porta en outre sur diverses œuvres sociales :

Il reçu pour ses activités civiles :

Son épouse Yvonne, née Miclot, qui fut Directrice d’école à Fraize, l’a rejoint le 1er septembre 2011.

Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© La Costelle. Dernière mise à jour le 21/01/2017 à 11:24 
▲     Retour haut de page     ▲